Stéréotypes : Les impatients

1 commentaire
Ludification

Temps de lecture : 2 minutes

Il y a des stéréotypes partout, le monde du jeu ne fait pas exception.

Alors on se demande si ces stéréotypes ludiques ne se retrouveraient-ils pas dans le monde du travail ? Et surtout, s’il existe des moyens de les gérer autour d’une table de jeu, ces moyens restent-ils efficaces en entreprise ?
Dans cette série d’articles, nous ferons sans cesse des parallèle entre le monde du jeu et celui de l’entreprise (comme d’hab quoi!) pour passer en revue quelques-uns de ces joueurs/collaborateurs difficiles et apprendre à les gérer !
Et nous débuterons cette série avec les « impatients« .

Le joueur/collaborateur impatient

Bon je crois qu’on a compris les règles, c’est bon, on joue ?

Il faut que ça aille vite !
L’explication des règles doit s’arrêter dès l’instant où il pense avoir tout compris (voir avant !). Et il en est de même pour la partie. Il joue vite, très, et trouve que les tours des autres joueurs sont trop longs. En général intéressé uniquement par son propre tour de jeu, il rate certaines étapes, manque beaucoup d’informations et finalement passe à côté de la partie…

En entreprise, c’est le collaborateur qui a besoin qu’on arrive rapidement au but, qu’on ne perde pas de temps avec les préliminaires parfois essentiels… Il rate souvent une info cruciale, et il faut reprendre pour lui. A ses yeux, les process sont toujours trop longs, les procédures trop détaillées, les réunions inutiles, les points de synchro superflus. Il est sur le feu, traite plusieurs sujets en parallèle, a souvent du retard et un mal fou à rester concentré sur une tâche longue.

Mais c’est aussi le collaborateur énergisant, impliqué et réactif. Il sait s’adapter à la plupart des situations, les changements de priorité et les urgences lui vont comme un gant.
Et du coup, il est très intéressant de savoir le gérer !

Comment on le gère ?

Il vaut mieux ne proposer au joueur impatient que des jeux dynamiques, qui s’expliquent en cinq minutes, avec des tours rapides ou simultanés. Idéalement, des jeux qui se prennent en main directement en jouant.
Par symétrie, proposez au collaborateur impatient un maximum de sujets urgents, aux jalons serrées, sans besoins forts de collaboration ou de synchronicité. La prise de connaissance d’un périmètre détaillé sera fastidieuse pour l’impatient. Aussi privilégiez les sujets au périmètre peu ou mal défini, il se montrera d’autant plus efficace à le clarifier lui-même.

Sachez également qu’un joueur impatient peut sans problème jouer a des jeux moins immédiats si ces derniers lui sont présentés par étapes, avec une courbe de progression forte et des enjeux toujours tendus.
De la même manière, adoptez cette méthode dans l’organisation des tâches du collaborateur impatient. Son projet sera découpé en grandes actions à l’urgence variable pour gagner en dynamisme et surtout en intérêt à ses yeux.

Enfin, le joueur impatient va complètement dérailler face au joueur réfléchi, son opposé qui quant à lui prend bien tout son temps !
Par transposition, évitez autant que possible de former des équipes avec ces deux types de collaborateurs… Et si ce n’est pas possible, donnez-leur à chacun un rôle et un espace d’intervention délimité : l’impatient gèrera les urgences et les ajustements, le réfléchi s’occupera des tâches de fond.

Les autres stéréotypes

Nous prolongerons cette série d’articles avec d’autres stéréotypes de joueurs. La prochaine fois, on s’attaquera du coup aux réfléchis

Retrouvez tous nos articles sur les stéréotypes ici.
A bientôt !

Publié par

Make our Jobs great again ! C'est la mission de LudibuL, des serious games sains et efficients au service des entreprises.

One thought on “Stéréotypes : Les impatients”

  1. Pingback: Stéréotypes : Les réfléchis | LudibuL

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s